En France, en 2020, plus de 24 000 personnes sont encore en attente d’une greffe d’organes.

Les transplantations d’organes et de tissus sont des thérapeutiques indispensables aux soins. Elles permettent de sauver des vies, ou bien d’améliorer la qualité de la vie.

Le CHU de Rouen est fortement impliqué dans cette activité. Une unité de coordination organise la pratique des prélèvements d’organes et de tissus dans le respect des patients et de leurs familles en application de la réglementation en vigueur.

Des chiffres clés 2020

0
patients en attente
De greffe
0
Greffes réalisées
0 %
De taux d'opposition
  • Le nombre de mort encéphalique recensée est de 15%
  • Le nombre de greffes de rein à partir de donneur vivant est en baisse.

Au niveau national

AU CHU De rouen

virus-chiffrecles

La crise sanitaire a eu un impact important sur les greffes d’organes et de tissus. L’ABM, en lien avec les sociétés savantes, a pris la décision de maintenir, dès Mars 2021, l’activité de greffe pour tous les organes vitaux (cœur, poumons, foie), permettant de faire face à toutes les situations d’urgences vitales.

En revanche, elle a préconisé de suspendre provisoirement l’activité de greffe rénale, du 18 mars 2020 au 11 Mai 2020 (seules les greffes rénales pédiatriques et combinées se sont poursuivies).

L’activité a donc chuté de 25%.

Pour en savoir plus sur le prélèvement d’organes au CHU.

34 prélèvements multi organes chez donneurs décédés (mort encéphalique et après arrêt cardiaque) permettant le prélèvement de 182 organes et tissus :

8 cœurs

foie-chiffrecles

22 foies

poumons-chiffrecles

7 poumons

61 reins

Cornée

70 cornées

14 vaisseaux

  • 67 donneurs potentiels décédés recensés.
  • Taux d’opposition de 39,5% (versus 31% au niveau national).

© Les Normands ont du coeur - CHU ROUEN NORMANDIE - Tous droits réservés